Le Bocage Libre
Les Titres - article précédent - article suivant

 

15 Juillet 1999

Viaduc de la souleuvre

A.J Hackett lance le scable

En 1990, il faisait aménager le viaduc de la Souleuvre en plateforme de saut à l'élastique. Cet été, A.J Hackett ouvre une nouvelle animation pour ceux qui aiment les sensations fortes : le scable.

Quatre hommes s'affairent au bas du viaduc de la Souleuvre, près d'un énorme pylone qui griffe le ciel. Parmi eux, A.J Hackett. Néo-zélandais, le quarantenaire n'est trahi que par son accent. Un homme ordinaire, ce Hackett ? En 1990, il a été le premier à sauter d'un hélicoptère à 380 mètres de haut. Grimper sur un pylône de 30 mètres pour installer des cables, c'est de la rigolade pour lui. Et c'est ce qu'il a fait plusieurs fois par jour la semaine dernière pour installer les cables du scable. Relié à un autre pylône de la plateforme par un cable de 22 mm diamètre, mesurant 400 mètres et pesant 1, 8 tonne, le pylône pèse pas moins de quatre tonnes. La tyrolienne (c'est son doux nom) supportera le poids des sportifs. Et ceux-ci devront avoir le coeur bien accroché.

Une descente à 120 km/h

Le principe du scable est simple. La personne sera attachée d'un harnai sur un chariot. Il prendra son envol de la passerelle du viaduc pour un saut le conduisant jusqu'à la tyrolienne... soit 400 mètres à 120 km/h en 16 secondes. Mais cela vaut pour l'aller. Parce qu'avec le scable, vous repartez en sens inverse, trois fois ! Soit une minute de sensations inoubliables. Seul ou à plusieurs car vous pouvez sauter jusqu'à trois. Gageons que cette animation unique au monde va engorger le viaduc de la Souleuvre pendant des années, le scable étant le fils spirituel du saut à l'élastique. Renseignements, viaduc de la Souleuvre. Tél : 02.31.66.31.66 ou site internet : www.adhackett.fr.

 

Les Titres - article précédent - article suivant