Le Bocage Libre
Les Titres - article précédent - article suivant

 

22 Juillet 1999

Contrôle des produits au Champion de Vire

Les agriculteurs surveillent les prix

Une vingtaine d'agriculteurs ont procédé à un contrôle surprise des prix, lundi 12 juillet, dans un supermarché de Vire. Une action départementale menée dans toute la Métropole par la fédération nationale des syndicats des exploitants agricoles (FNSEA) et du centre national des jeunes agriculteurs (CNJA) afin de montrer qu'ils veillent sur la qualité des produits agricoles.

Tous ont en main une grille. Regroupés autour de Patrice Lepainteur, vice-président de la FDSEA du Calvados, 22 agriculteurs se dirigent vers Champion à Vire, le sourire aux lèvres. "Nous sommes là pour relever les prix affichés et les marges réalisées sur les produits agricoles pas pour manifester", explique Patrice Lepainteur. A ce même moment, d'autres membres de la FDSEA et du CDJA passent en revue les prix dans les supermarchés Continent, Leclerc, Intermarché, Super U et Stoc de Lisieux, Caen, Saint-Pierre-sur-Dives, Bayeux et Falaise.

Un contrôle pour la sécurité de tous

La FNSEA et le CNJA contrôleront les prix sur les produits agricoles dans toute la France et ce, pendant le mois de juillet. "Nous souhaitons par là que montrer que nous souhaitons que nos produits ne soient plus bradés", ajoute le vice-président de la FDSEA du Calvados. "Nous voulons également attirer l'attention de l'opinion publique sur la qualité des produits. Nous essayons de sécuriser au maximum notre production. Nous désirons limiter les problèmes liés à la transformation et au conditionnement des produits... bien que nous sommes impuissants. Mais quand un problème se présente, nous sommes les premiers vers qui on se tourne", dit-il. Les affaires de la dioxine et de la listériose sont encore présents sur toutes les lèvres.

Un relevé sans problème

"L'étiquetage et les prix sont corrects", constate Patrice Lepainteur. Le contrôle mené par la vingtaine d'agriculteurs n'a relevé aucun problème conséquent. Quelques anomalies bénignes ont été signalées aux responsables des rayons pour la sécurité des consommateurs. "Nous ne sommes pas là pour montrer du doigt mais pour communiquer dans l'intérêt de tous", conclut-il. Une action pacifique comprise dans ce sens par la direction de Champion.

 

Les Titres - article précédent - article suivant