Le Bocage Libre
Les Titres - article précédent - article suivant

 

12 Août 1999

Blanche Lecornu

100 ans de Moncy à Vire !

Blanche Lecornu qui demeure chez son fils Michel, à l'ombre de l'église Sainte-Anne, a fêté ses 100 ans, samedi dernier midi 7 août, salle Polinière, en présence de sa famille, des amis et du premier adjoint au maire de Vire Claude Foucault. 100 ans jour pour jour aprés sa naissance car Blanche Dagobert est précisément née le 7 août 1899 à Moncy, entre Tinchebray et Vassy.

La jeune Blanche a trés vite abandonné l'école pour travailler dans les fermes, en particulier au Theil-Bocage où André Halbout, pharmacien et futur député-maire de Vire, comptait de la famille. C'est ainsi qu'elle se retrouva employée de maison chez le pharmacien virois et qu'elle connut Paul Lecornu, ouvrier chez Berger, filature de drap de Martilly où elle travailla ensuite, elle-même, pendant une dizaine d'années avant d'arrèter pour élever ses enfants. Par la suite, elle reprit une activité de femme de ménage au profit, notamment, du magasin "Aux Deux Nègres".

Nicolas et Laura

Mme Lecornu a longtemps habité à l'Ecluse. Tout d'abord dans la maison qui se trouvait à l'emplacement de l'actuelle demeure de Roger Martinel et qui a été détruite pendant la guerre puis dans un des baraquements construits dans l'actuel square de Baunatal. Elle a élevé trois fils qui ont aujourd'hui 73 ans (Bernard de Neuilly-sur-Seine), 63 ans (Pierre de Thaon) et 59 ans (Michel de Vire, célibataire, qui a fait une bonne partie de sa carrière au bureau de poste). Blanche Lecornu n'a que trois petits-enfants et deux arrière petits-enfants Nicolas (4 ans) et Laura (5 mois).

Mme Lecornu qui ne peut plus marcher et a quasiment perdu la vue, a par contre gardé une parfaite lucidité et prend plaisir à discuter. Elle est soignée par le docteur Deslandes et l'équipe du SIAD de Vire qui regroupe six aide-soignantes. Fondé en 1995, ce service n'avait encore jamais eu l'occasion de chouchouter une centenaire. C'est désormais chose faite et, pour l'occasion, au nom de ses collègues aides-soignantes, Françoise Huet a également offert un cadeau à  la nouvelle centenaire viroise.

 

Les Titres - article précédent - article suivant