Le Bocage Libre
Les Titres - article précédent - article suivant

 

18 Août 1999

Stade Pierre-Compte

Un quatrième terrain taillé au laser !

Les travaux de construction du quatrième terrain de football du stade Pierre-Compte ont commencé début juillet. Le gros du terrassement a été réalisé par la Société Chimique de la Route. Depuis la fin juillet, le relais a été passé à l'entreprise bretonne Sparfeld qui a ouvert une antenne à Mondeville. Cette société se charge du traitement de la terre (750 tonnes de sable de Saint-Fraimbault-de-Prières, en Mayenne, sont nécessaires !), du nivelage, de la pose des systèmes de drainage (huit kilomètres de tuyaux d'un diamètre de 50 millimètres !) et d'arrosage programmée (en fonction de la pluviométrie), de l'engazonnement ainsi que de l'installation de la main-courante, des pare-ballons et des clôtures. Le montant total du marché s'élève à 912.418 F TTC.

A la rentrée 2000

Les travaux de nivellement et de drainage sont réalisés avec une extrême précision, à l'aide d'une machine guidée par rayon laser, puisqu'il convient de donner une pente de 0,8 centimètre par mètre aux deux moitiés du terrain et de 0,3 centimètre par mètre aux drains qui sont eux mêmes "densifiés dans les zones les plus jouées". Le gazon devrait être semé fin août et les footballeurs pourront fouler ce nouveau terrain, large de 68 mètres et long de 105 mètres, à la rentrée 2000.
La société Sparfeld (le chantier de Vire est dirigé par le fils du fondateur de l'entreprise) n'en est pas à son coup d'essai. Elle réalise une bonne vingtaine de terrains en herbe ou en sable (stabilisé) par an. Dans la région, elle en a déjà créé à Villedieu, Granville, Mondeville ou Flers. Elle travaille dans tout le Grand Ouest de la France (elle a oeuvré pour le Stade Brestois ou le Stade Rennais) et même en... Russie puisque c'est elle qui, récemment, a refait le terrain du stade Lénine que l'équipe de France a ensuite été la première à fouler.

 

Les Titres - article précédent - article suivant