Le Bocage Libre
Les Titres - article précédent - article suivant

 

02 Septembre 1999

Proviseur et proviseur-adjoint

Un nouveau tandem à la tête du lycée Curie

Au lycée Marie-Curie de Vire, les successeurs du proviseur Jacques Heidinger et du proviseur-adjoint Alain Rose sont Jean-Jacques Mespoulhès et Claude Renouf.

Saint-Martin-de-Bréhal

Parisien de 57 ans et ancien professeur de mathématiques à Dourdan, Jean-Jacques Mespoulhès a dirigé un collège au Havre (Seine-Maritime) dès 1976 puis le collège des Andelys (Eure) et enfin le lycée de Louviers (Eure) dont la taille est comparable à celle du lycée Curie qui devrait accueillir 1.150 élèves à la rentrée. Le nouveau proviseur qui devrait normalement terminé sa carrière à Vire, est très satisfait de cette nomination puisqu'elle le rapproche de son "pays d'adoption" de Saint-Martin-de-Bréhal où il passe ses vacances depuis son enfance. Jean-Jacques Mespoulhès qui avoue un penchant pour la pêche à pied et la pêche en rivière, pour la marche en forêt et plus généralement pour la nature, considère que le lycée Curie est "un bon lycée avec 91% de reçus au baccalauréat où la vie scolaire est paisible" que, donc, "tout va bien et qu'il faut continuer dans le même sens".

Les "mesures Allègre"

La rentrée s'annonce d'ailleurs sans difficultés majeures. Tout juste va-t-il falloir prochainement mettre en place les nouvelles mesures Allègre, notamment "l'heure de vie de classe mensuelle" qui devrait permettre aux élèves "de réguler, par le dialogue, les problèmes éventuels pouvant se poser dans leur classe" ainsi que "les cours d'éducation civique, juridique et sociale", à raison de deux heures par mois pour, dans un premier temps, les seuls élèves de seconde. Pour mener sa tâche à bien, Jean-Jacques Mespoulhès pourra compter sur son adjoint Claude Renouf, 51 ans, qui, l'an dernier encore, était professeur au lycée technique Alexis de Tocqueville à Cherbourg et spécialiste des structures métalliques.

 

Les Titres - article précédent - article suivant