Le Bocage Libre
Les Titres - article précédent - article suivant

 

16 Septembre 1999

L'IUT ouvre ce jeudi

Vire, ville... universitaire !

Ce jeudi 16 septembre, la ville de Vire va réellement devenir une ville universitaire avec la rentrée des vingt-huit étudiants, sélectionnés parmi 513 candidats, qui vont entamer les deux années d'études devant les mener à l'obtention d'un diplôme universitaire de technologie (DUT) dans la spécialité Hygiène, sécurité et environnement (HSE).

Curie, Jean-Eudes et Mermoz

L'Institut Universitaire de Technologie (IUT) de Caen qui est déjà implanté à Caen, Ifs, Cherbourg et Lisieux et qui a été à l'origine de la création de l'IUT d'Alençon, autonome depuis le 1er janvier 1998, ouvre ainsi, dans le cadre de la politique de développement des filières technologiques de l'Université de Caen, son neuvième département. Ce département HSE (il en existe huit autres en France) est accueilli dans les locaux rénovés, concédés par la ville, dans le Centre de formation de la rue Georges-Fauvel où les cours théoriques seront assurés. Les travaux pratiques auront lieu dans les laboratoires des lycée Marie-Curie (physique-chimie) et Saint-Jean-Eudes (biologie-microbiologie). La restauration des étudiants sera assurée par le self du lycée technologique Jean-Mermoz. Le département HSE va former des "techniciens supérieurs possédant de solides capacités scientifiques et techniques, des connaissances juridiques et réglementaires ainsi que des compétences en sciences humaines et méthodes de communication". La première promotion des diplômés HSE virois sortira en juin 2001, après deux années de formation (1.800 heures d'enseignement théorique et pratique et dix semaines de stage dans le milieu professionnel). Les emplois auxquels ils pourront prétendre se situent dans "un large domaine d'activités en essor" : services techniques des entreprises industrielles, sociétés spécialisées (Veritas, Apave, etc), entreprises de gestion des déchets, collectivités publiques, etc.

2.000 m² en 2001...

La seconde promotion devrait également être forte de vingt-huit étudiants. L'allure de croisière sera atteinte avec la construction d'environ 2.000 mètres carré de locaux neufs sur un terrain situé près du lycée Mermoz. Ces locaux comprendront des salles "banalisées", des laboratoires pour les travaux pratiques, un hall d'essai et des bureaux. Ce nouveau bâtiment est espéré pour la rentrée 2001. Les vingt-huit étudiants de la promotion 1999-2001 sont bas-normands à 67% (avec huit Calvadosiens et autant de Manchois). On compte parmi eux dix-neuf garçons pour seulement neuf filles. 75% sont titulaires d'un bac S et 68% sortent directement du lycée. A Vire, le "Monsieur IUT" est Gilles Allègre, directeur des études chapeauté par Jean Reyrolle, chef de projet et Jean-François Le Querler, directeur de l'IUT qui, au total, regroupe 1.546 étudiants. Gilles Allègre est épaulé par Pascal Morançais, professeur de physique-chimie et Fabienne Baraud, professeur de chimie et Patricia Augrain, secrétaire. Une équipe qui s'étoffera encore l'an prochain avec l'arrivée de trois nouvelles personnes.

Pot et buffet...

Ce jeudi 16 septembre, au Centre de formation, la matinée d'accueil et de présentation des enseignements se terminera par un pot amical, vers 12 h. Par ailleurs, toujours au même endroit, ce mercredi 22 septembre, à 19 h, les étudiants virois seront invités à un buffet froid par la ville de Vire qui est bien décidée à les choyer.

 

Les Titres - article précédent - article suivant