Le Bocage Libre
Les Titres - article précédent - article suivant

 

30 Septembre 1999

1999 sur la Souleuvre

Le cap des 10.000 sauts va être franchi !

L'inauguration officielle du scable, nouvelle attraction proposée depuis la fin du mois d'août, sur le site du viaduc de la Souleuvre, a eu lieu lundi dernier 27 septembre. Pour l'occasion, le directeur d'Hackett-France Christian Ferrier a accueilli le sous-préfet Philippe Chopin, le président du Pays d'accueil Alain Declomesnil, le président du Syndicat d'Aménagement et de Développement (SAD) André Lerebours, le maire de Carville André Leguédois, le maire de La Ferrière-Harang Marcel le Camus, etc.

Jean-Yves Cousin en tête

Ses invités ont tout d'abord pu assister à une démonstration de scable donnée par deux membres de l'équipe d'AJ Hackett puis par le maire-conseiller régional de Vire Jean-Yves Cousin associé au secrétaire général de la sous-préfecture Stéphane Coconnier ! Le scable (avatar de la vieille tyrolienne) permet de traverser une bonne partie de la vallée accroché à un câble, à une vitesse qui tourne autour des 100 kilomètres/heure ! A l'heure des discours, André Lerebours a rappelé le rôle du SAD dans le développement du site depuis son ouverture en 1990. Il s'est également félicité de la signature, le 28 octobre 1998, après "bien des péripéties" et deux ans de négociation, de la convention entre le SAD et les deux communes concernées pour l'utilisation des lieux. Convention qui court jusqu'au 1er janvier 2009 et permet, aujourd'hui, à la société Hackett d'investir. Enfin, le président du SAD a cité parmi les projets à concrétiser l'implantation de la luge d'été dont on parle depuis longtemps, l'aménagement de la ferme du Pont du Taureau pour en faire un lieu d'hébergement collectif près du viaduc et la construction d'une structure en dur sur le site (côté La Ferrière) pour un meilleur accueil du public.

Vers les 10.500 sauts

De son côté, Christian Ferrier n'a pas caché sa satisfaction : "Cette année, nous allons réalisé un chiffre d'affaires de l'ordre de 4 millions de francs, en progression d'environ 20%. D'ici la fermeture du site, le dimanche 14 novembre, nous allons même passer la barre des 10.000 sauts pour, sans doute, atteindre les 10.500 ! Nous aurons également fait travailler vingt-quatre personnes, dont beaucoup de jeunes du coin pour lesquels il s'agissait d'un premier emploi." Le scable est un autre sujet de satisfaction. Si sa mise au point a été plus longue que prévu (le scable de la Souleuvre est un prototype unique au monde) et si son démarrage a été reporté plusieurs fois, il suscite désormais un très vif engouement et complète parfaitement la panoplie des sensations fortes offertes au dessus de la Souleuvre par le Néo-Zélandais A.-J. Hackett. Dès à présent, chaque week-end, on compte un scableur pour deux élastiqueurs. Christian Ferrier sera entièrement satisfait quand le nombre des scableurs aura rejoint celui des élastiqueurs, autour des 10.000.

Un parcours-aventure et le swing

Le scable a nécessité un investissement de l'ordre de 1.500.000 F, un important engagement d'une entreprise locale comme la société de construction métallique Lemarchand de Campeaux et l'embauche de six personnes supplémentaires. Dans un avenir proche, Christian Ferrier prévoit d'achever l'aménagement du scable avec, par exemple, le remplacement du treuil-diesel actuel par un treuil électrique mais également de repeindre entièrement les installations et de développer les sauts de nuit, les premiers (autorisés) ayant eu lieu en juillet. A l'horizon 2001, il envisage la création d'un parcours-aventure et, pour 2002, sur les piles côté Carville, la mise en route d'une nouvelle attraction. Une "balançoire géante" qui s'appellera "le swing" ! La base de la Souleuvre est ouverte jusqu'au dimanche 14 novembre inclus, tous les samedis et dimanches (10 h 30-18 h 30) ainsi que les lundi 1er et jeudi 11 novembre fériés (14 h-18 h 30). Le prix du saut à l'élastique est fixé à 400 F et celui du scable à 200 F (150 F chacun à deux).

 

Les Titres - article précédent - article suivant