Le Bocage Libre
Les Titres - article précédent - article suivant

 

29 avril 1999

Au conseil
14.000 F pour les réfugiés du Kosovo

Le conseil municipal de Vire, convoqué lundi dernier 26 avril, n'a pas fait recette. Il s'est ouvert en présence de seulement vingt des trente-trois élus et l'opposition elle-même, habituellement forte de cinq conseillers, n'était représentée que par le seul et unique Claude Letenneur !

14.000 F pour le Kosovo

Le 29 mars, en présence du maire de la ville albanaise de Legbicaj, chirurgien actuellement en stage à la clinique Notre-Dame de Vire, le conseil avait adopté le principe d'une aide aux réfugiés du Kosovo. Un moins plus tard, il a décidé de verser un franc par habitant, soit la somme arrondie de 14.000 F, à la Croix-Rouge Française qui est présente sur le terrain.

6,1 million HT pour l'eau

Pour le renforcement de l'alimentation en eau potable de la ville de Vire, notamment du secteur de La Besnardière, le cabinet Bourgois, de Montgermont (Ille-et-Vilaine), a préconisé la pose d'une canalisation entre les réservoirs de Mabon (du côté des Houlles) et de La Giltière (au-dessus du parc Lenormand), afin de pouvoir effectuer un transfert d'eau traitée du haut vers le bas par gravitation et du bas vers le haut par une station de pompage d'une capacité de 210 m³/heure. Cette canalisation permettra également de sécuriser l'ensemble du réseau et de pouvoir court-circuiter une des deux stations de production en cas de problème, comme cela est arrivé en 1990, à la suite du pollution accidentelle de la Virène. Le conseil a décidé l'exécution de ces travaux qui sont estimés à la bagatelle de 6.100.000 F HT, subventionnables par le département, la région et l'Agence de l'eau.

de tout un peu

Porte-Horloge : des travaux de rejointement du dôme de la Porte-Horloge et de restauration de son cadran vont être entrepris. Ils sont estimés à 202.000 F. Ils seront subventionnés par l'Etat. Les travaux sur le donjon (21.000 F) et l'église Notre-Dame (395.000 F) attendront faute de subventions de ce même Etat, décidément bien pauvre.

Ecole de Neuville : un crédit de 408.000 F TTC a été inscrit au budget primitif 1999 pour permettre la réfection en enrobés de l'entrée et de la cour de l'école maternelle de Neuville. Le conseil décide de lancer la consultation en vue de la conclusion d'un marché négocié.

Rue de l'Aquilon : après l'enquête publique qui a eu lieu du     8 au 26 février (aucune observation allant à l'encontre du projet n'a été formulée), le conseil décide de déclasser du domaine public communal une partie de la rue de l'Aquilon (347 m²) et de la céder au Cabinet Trouverie qui réalise un lotissement pavillonnaire à cet endroit (angle des rues du Viverot et de Suède).

Bibliothèque : l'inscription à la bibliothèque municipale des enfants de moins de 3 ans sera gratuite à compter du 1er mai (elle coûtait 12 F jusqu'à présent). Ils ne sont pour le moment qu'une trentaine, "de nombreux parents ne voyant pas, à tort, l'intérêt d'inscrire à la bibliothèque un enfant qui ne sait pas lire". Cette mesure "pourrait peut-être inciter certains parents à changer d'avis". (à suivre).

 

Les Titres - article précédent - article suivant