Le Bocage Libre
Les Titres - article précédent - article suivant

 

29 avril 1999

10 000 F du mètre sur 900 mètres
un an de travaux de Sainte-Anne à Saint-Clair !

D'ici peu d'importants "travaux d'embellissement et de sécurité" vont être entrepris rue Emile-Chénel et rue Saint-Clair, du bout de la place Sainte-Anne au carrefour des routes de Rennes et de Gathemo. Ils débuteront en douceur la semaine prochaine et prendront toute leur ampleur en juin. Ils dureront un an jusqu'au mois d'avril 2.000 et coûteront près de 9 millions de francs, soit 10.000 F du mètre puisque la longueur totale de ce chantier est de l'ordre de 900 mètres !

L'autre mardi soir 20 avril, le maire de Vire, accompagné de représentants de l'Equipement et du Syndicat Départemental d'Electricité du Calvados (SDEC), a accueilli, sous le préau de l'école du Colombier, environ quatre-vingts riverains qui avaient été invités par courrier à une réunion d'information sur les importants travaux qui vont être entrepris pour embellir et sécuriser l'entrée sud de Vire, du bout de la place Sainte-Anne au carrefour de Saint-Clair (rues Emile-Chénel et Saint-Clair). Il est vrai que cette entrée de Vire n'est pas bien belle (les arbres, contrairement aux poteaux électriques et téléphoniques, n'y poussent pas) et que, surtout, elle est dangereuse. Du fait de la pente (6%), de la largeur de la voie (jusqu'à 8,50 mètres) et de l'absence de tout aménagement des intersections, les trois quarts des véhicules qui descendent vers Vire, ne respectent pas la limitation de vitesse à 50 km/h ce qui rend le secteur dangereux, principalement à hauteur du carrefour de l'école du Colombier.

cinq phases

Les travaux d'embellissement et de sécurisation des 900 mètres de rue concernés, vont être réalisés en cinq phases :

- de mai à septembre, il sera procédé à l'effacement des réseaux électriques et téléphoniques, à gauche en montant, de la place Sainte-Anne à la rue des Sablons. Les câbles électriques et téléphoniques seront enterrés de même que les câbles de l'éclairage public. Les massifs sur lesquels les nouveaux candélabres seront fixés plus tard, seront coulés. La canalisation d'eau potable sera remplacée par une plus forte et les branchements en plomb seront changés. On profitera également de l'occasion pour passer un câble à haute-tension entre le transformateur de la rue de La Mondrière et celui de la rue du Colombier.

- de septembre à novembre, toujours à gauche en montant, de la rue des Sablons au carrefour de Saint-Clair, la même opération sera menée, câble haute-tension en moins.

- de septembre à décembre, sur toute la partie droite en montant, la canalisation d'eau potable sera renforcée, les branchements en plomb seront changés et les poteaux-incendie remplacés pour dépasser le débit-critique d'un mètre cube à la minute.

- de décembre 1999 à mars 2000, les poteaux existants seront enlevés, les nouveaux candélabres seront dressés sur la gauche en montant, la largeur de la voie sera ramenée de 8,50 à 6,50 mètres par la construction, à gauche en montant, d'un nouveau trottoir avec de nombreuses nouvelles places de stationnement et des arbres.

- enfin, en mars et avril, sont prévus les travaux de voirie avec le rabotage du goudron existant, la pause d'un nouvel enrobé et l'aménagement des intersections notamment avec des tourne-à-gauche, des îlots piétonniers, des chicanes, etc.

8.930.000 F TTC

Après avoir décrit tout ce gros chantier qui va coûter 8.930.000 F TTC (dont 6.640.000 F TTC à la charge de la ville), soit 10.000 F du mètre, le maire a écouté les suggestions de ses invités. Elles ont particulièrement concerné la dangereuse sortie de la rue du Petit Versailles et le carrefour du Colombier. Nombreux sont ceux qui souhaitent, pour plus de sécurité, que la rue du Colombier soit mise en sens unique dans le sens montant et que l'entrée de l'école soit réaménagée sur cette même rue. Une suggestion qui sera étudiée de près.

 

Les Titres - article précédent - article suivant