Le Bocage Libre
Les Titres - article précédent - article suivant

 

29 avril 1999

Recensement
35 Virois(es) de moins qu'en 1990 !

Salle Turpin, vendredi dernier 23 avril, en fin d'après-midi, le maire de Vire a reçu, pour les remercier, les vingt-cinq agents qui viennent d'effectuer le recensement de la population de Vire et de Saint-Martin-de-Tallevende ainsi que le délégué de l'INSEE Robert Hess qui les chapeautait.

une "énorme stabilité"

Ce dernier en a profité pour dévoiler son résultat encore provisoire. Le nombre de Virois et de Petits Tallevendais est de 13.834, si l'on considère ce que l'INSEE appelle la "population totale" (y compris "la population comptée à part"). Cela représente une diminution de 35 habitants par rapport à 1990 (13.869) et de 703 habitants par rapport à 1982 (14.537). Le délégué de l'INSEE a immédiatement relativisé cette légère baisse qui, pour l'heure, n'atteint qu'un tout petit 0,25% et qui, dans un avenir très proche, pourrait même n'être plus qu'une "énorme stabilité" avec l'apport de quelques étudiants et militaires faisant partie des "doubles comptes".

les logements neufs et les autres...

M Hess a donné quelques autres chiffres qui, eux, sont définitifs et expliquent bien ce qui est advenu à Vire-Saint-Martin au cours de la décennie. Le nombre des logements est passé de 5.332 à 6.113 (+ 14,6%), soit la construction de 87 logements par an. Mais dans le même temps, le nombre moyen d'habitants par logement est tombé de 2,6 à 2,3. Du coup, il aurait fallu construire 90 logements neufs par an, durant toute cette période pour, tout juste, maintenir la population viroise à son niveau précédent. Phénomène d'autant moins facile à appréhender que les constructions neuves se voient alors que le "désemplissage" des logements existants ne se voit quasiment pas.

le maire "satisfait"

Les résultats définitifs de ce recensement seront connus vers la fin du mois de mai. Le maire de Vire s'est déclaré "satisfait" par cette quasi-stagnation de la population viroise. Il pense, en effet, que pour juger de la situation réelle, il faut prendre en compte "les évolutions qui vont être enregistrées sur l'ensemble de l'agglomération viroise" et l'on sait déjà que des communes limitrophes de Vire vont voir leur population augmenter de manière significative.

Elle est, par contre, loin l'époque des "trente glorieuses" où les plus beaux esprits prévoyaient que Vire passerait facilement le cap des 20.000 habitants. En réalité et il faut s'y faire, Vire compte beaucoup moins d'habitants cette année qu'en 1982 !

 

Les Titres - article précédent - article suivant