Le Bocage Libre
Les Titres - article précédent - article suivant

 

6 Mai 1999

Emile-Maupas
Les collégiens changent de restaurant !

A la rentrée de septembre, le collège Emile-Maupas de Vire, sera doté d'un "service de restauration entièrement restructuré". En attendant, à partir de ce lundi 10 mai, les collégiens vont devoir aller déjeuner soit au collège du Val de Vire soit au lycée Jean-Mermoz !
Le Conseil général a entamé, depuis longtemps déjà, un vaste plan de restructuration du collège Emile-Maupas. Plan rendu nécessaire par le regroupement de tout le lycée à Curie et la construction du collège du Val de Vire qui a ouvert ses portes en 1991. Ce plan arrive à son terme avec le remodelage du service de restauration et également, si l'on veut, la rénovation du gymnase du stade de l'Orient même si c'est l'affaire de la ville.

4,5 millions de francs

Cette modernisation du service de restauration n'est pas une mince affaire car l'ensemble de l'opération va coûter dans les quatre millions et demi de francs (avec le matériel et le mobilier) et que les travaux doivent durer plus de trois mois et demi pour que le nouveau restaurant puisse être confié aux agents à la fin de la troisième d'août et ouvrir normalement le jour de la rentrée de septembre.
Et c'est bien là qu'est le hic car les grandes vacances ne durent pas trois mois et demi ! Du coup, le principal Claude Eustache a été obligé d'étudier la possibilité de fonctionner sans restaurant. Un vrai casse-tête dont il est pense bien être venu à bout. Les collégiens déjeuneront pour la dernière fois ce vendredi midi 7 mai dans le restaurant actuel où les derniers travaux importants ont été entrepris voici une petite trentaine d'années ! Et le lundi 10 mai, une nouvelle aventure commencera avec les sixièmes et cinquièmes qui iront déjeuner en car au collège du Val de Vire alors que les quatrièmes et troisièmes qui, eux, n'auront qu'à traverser le stade de l'Oient, iront se restaurer au lycée Jean-Mermoz. Les professeurs, de leur côté, seront reçus au lycée Curie.

500 repas par jour

On imagine combien cette opération a dû être compliquée à monter et l'adresse qu'il a fallu pour jongler avec les emplois du temps des soixante professeurs, des élèves de trente classes, des chauffeurs de car, des cuisiniers, des surveillants, etc, etc. Claude Eustache ne crie d'ailleurs pas victoire avant l'heure et considère que la première semaine permettra de tester le dispositif et de l'améliorer encore si besoin.
Actuellement, sur les 630 collégiens de Maupas, 460 en moyenne prennent leur repas du midi dans l'établissement. Avec les professeurs, les agents, etc, le restaurant distribue quotidiennement quelque 500 rations. Les cuisiniers Irma Esneu et Stéphane Leboucher et leurs aides vont également se déplacer pour venir en aide à leurs collègues du Val de Vire et de Jean-Mermoz.
Une chance encore que le calendrier des deux établissements-hôtes sont les mêmes que ceux de Maupas. Tout juste une exception cependant avec le lycée Jean-Mermoz qui sera fermé le mardi 25 mai pour... récupérer sa journée portes ouvertes ! Là encore tout a été prévu. Les quatrièmes et troisièmes resteront au collège et auront droit à un repas froid.
A noter enfin pour l'anecdote que les bouleversements d'emploi du temps du midi vont sans doute amener pas mal de collégiens actuellement externes à passer demi-pensionnaires ce qui ne va pas forcément simplifier les opérations mais ce qui a d'ores et déjà été prévu... !

 

 

Les Titres - article précédent - article suivant